zippo collection

forum non-officiel de collectionneurs de briquets à essence de marque zippo
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Là où la collection atteint des limites.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
viewsoniq
passionné
passionné
avatar

Nombre de messages : 124
Localisation : Diagonale du Vide
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Là où la collection atteint des limites.   Ven 19 Sep 2008 - 9:01

Bonjour à tous.

Je vais entamer une conversation sur un sujet qui va faire polémique.

En effet, j'ai noté avec stupeur le fait que les ZIPPO du Vietnam ainsi que le black crackle constituent des objets de collection très prisés.
Je dit stupeur car un ZIPPO ayant appartenu à un soldat présente des marques de ses sentiments, rêves, passages dans tel ou tel pays.
Un tel ZIPPO est porteur de mémoire et n'a donc rien à faire dans une collection.
Ne serait-il pas mieux entre les mains de son propriétaire ou entre celles de sa famille en tant qu'élément essentiel au deuil ?

De plus, exposer une telle pièce peut être perçu comme une violation de l'intimité.

Toutefois, un ZIPPO neuf ou ne présentant pas de marquage permettant d'identifier son possesseur d'origine n'est en rien concerné par ce que je viens de dire.


Dernière édition par viewsoniq le Jeu 30 Juil 2015 - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobzippo
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 4402
Age : 66
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Ven 19 Sep 2008 - 9:36

Salut viewsoniq

C'est vrai que ça pose problème. Pour ma part, j'ai essayé d'entrer en contact avec les soldats dont le nom était gravé sur le zippo.
J'ai un vieux pote de la 101st Airborne qui a accès à la data base Vietnam. le seul accès public est celle du wall où l'on trouve le nom de tous ceux qui sont mort là-bas.

Collectionner des zippo c'est aussi connaitre l'histoire des gars qui les ont utilisé. Un zippo de 1935 avec les initiales de son propriétaire ou un 1939 avec la reproduction de sa signature c'est la même démarche.
Quel a été son parcours? Est-il mort quelque part dans le pacifique ou sur les cotes normandes?
Heureusement, le zippo a été connu car il accompagnait les soldats sur tous les fronts.
Blaisdell, en 1942 était proche de la faillite. 1 million de briquets vendus et il était couvert de dettes.
La seule possibilité pour lui de poursuivre fut d'essayer de placer son briquet dans la liste "C" des équipements réservés à l'effort de guerre.
Les premier Blacks ont un numéro #203695 qui n'est pas une erreur mais le code réservé pour cette liste.
A la fin de la seconde guerre mondiale, il avait vendu 4 millions de briquets black crackle et la firme fut sauvée.

Les mômes qui sont parti se faire bousiller en corée puis au vietnam ont été bercé par les films à la gloire de leurs ainés.
Le zippo était un symbole viril qui a accompagné tous les combattants. Un objet mythique qui fait partie de la culture américaine au même titre que les jeans, le coca et les cigarettes blondes.
Il a été récupéré par toute une jeunesse et il se retrouve collectionnable par la force des choses.
Ecarter une catégorie parce qu'elle porte une part d'émotion c'est comme retirer des manuels d'histoire les chapitres peu glorieux.

J'ai aussi des zippo avec des gravures personnelles du style "de machin à mon père" ou encore avec le nom d'une petite amie. Ces zippo entrent aussi dans la catégorie émotionnelle et ne devraient pas se trouver dans une collection.
Que dire des briquets de poilus qui ont été fait dans les tranchées, eux aussi nous ne pouvons ni les exposer ni les collectionner. Ceux des marins qui n'ont participé à aucune guerre mais qui y ont gravé le nom des pays visités ou de leurs petites amies aussi sont à proscrire?

Pour finir, j'ai retrouvé certains propriétaires de mes zippo du vietnam qui m'ont dit que ces briquets serai mieux dans ma collection que dans un tiroir chez eux et ils m'ont remercié de parler d'eux et de leur jeunesse.

Cdt, Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vietnam.zippo.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Ven 19 Sep 2008 - 10:42

en effet je pense que bob a raison.
à ce moment là il ne faut plus collectionner les tableaux qui ont forcement une histoire,les veilles cartes postales qui ont des messages ecrites au dos,les veilles pendules du XVII eme siecle.....ect... tous ces objets ont une histoire et le propre d'un collectionneur c'est d'avoir justement des objets qui ont vécus.sinon je ne vois pas l'interet.faire une collection de zippos neufs n'est pas intérréssant... salut
Revenir en haut Aller en bas
Bleck
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 9205
Age : 57
Localisation : 69
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Ven 19 Sep 2008 - 10:45

Pour ma part, je pense que exposer ce genre de ZIPPO ou autres briquets, c'est plutôt rendre hommage à ces soldats à qui nous devons beaucoup.

Les soldats présent au Vietnam et sur tous les autres fronts, et plus particulièrement (pour nous français), tous ceux qui ont participé à la 1ère et à la 2ème guerre mondial.

Messieurs les soldats, merci pour ce que vous avez fait, pour ce que vous faite et ce que vous ferrez pour nous, simple citoyen.

_________________
A visiter---> http://joe-bleck.com/linjang-institution/ <---A visiter

http://zippo.forumactif.com/problemes-avec-votre-zippo-f10/mon-zippo-ne-marche-pas-mode-demploi-t3201.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurelien
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 1917
Age : 33
Localisation : en Bresse
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Ven 19 Sep 2008 - 11:34

ok avec bleck,

Ces briquets se retrouve bien sur le circuit de la vente pour qu'on les achete?
donc la plupart du temps c'est un briquet qui a la base a été vendu par la famille, c'est voulu.


Citation :
Sur ce, j'espere que vous m'avez compris et que cette espèce d'irresponsabilité poussée par une collectionite aigue disparaîtra chez vous.

Pas du tout, et c'est pas près de s'arreter!
+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acellie.free.fr
zippomaniac
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 3809
Age : 60
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 25/09/2005

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Ven 19 Sep 2008 - 11:35

Je comprend ton point de vue viewsoniq.
Pour ma part je suis beaucoup plus troublé de voir sur un vide-grenier l'étalage des souvenirs des aïeux (photos, souvenirs, médailles militaires etc...)
dont les descendants n'ont que faire sauf en tirer quelques euros.
Ce sont bien les collectionneurs qui vont perpétuer le souvenir en préservant avec passion tous ces objets Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zippomaniac.free.fr/
aurelien
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 1917
Age : 33
Localisation : en Bresse
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Ven 19 Sep 2008 - 11:40

zippomaniac a écrit:
Je comprend ton point de vue viewsoniq.
Pour ma part je suis beaucoup plus troublé de voir sur un vide-grenier l'étalage des souvenirs des aïeux (photos, souvenirs, médailles militaires etc...)
dont les descendants n'ont que faire sauf en tirer quelques euros.
Ce sont bien les collectionneurs qui vont perpétuer le souvenir en préservant avec passion tous ces objets Smile

Mais les gens y s'en on peut etre rien a foutre du briquet de leur grand pere,
ils prefere le pognon, regarde mon pote Bernard, 25 ans de collection, plus de 5000 pieces dignes d'intéret et ben y vend tout parce que son petit fils ne veu pas reprendre sa collec, il prefere les jeu de console.... alors bernard vend pour lui acheter des jeux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acellie.free.fr
bobzippo
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 4402
Age : 66
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Ven 19 Sep 2008 - 13:45

Salut à tous,

J'ai demander à James ce qu'il en pensait en tant qu'ancien du Vietnam!

Il me dit que le souvenir des potes qui sont resté là-bas c'est pas au travers d'un zippo qu'il y pense. Il y pense souvent par des gestes ou des sensations de la vie quotidienne.
Un truc lui vient à l'esprit et il se souvient de circonstances particulières q'un bud et lui ont vécu.

Tous les ans, a l'occasion du vétéran day, il fait un tour au Wall à Washington. Les gardiens du parc sont très compréhensifs et laissent trainer toute la nuit des anciens venus rendre un hommage à leur potes.

Il y a un musée au mémorial et beaucoup ont laissé du stuff (plaques de bois gravées avec les insignes d'une unité, médailles et décorations, badge d'épaule et des zippo). Un jour un corroner (médecin légiste) a rapporté un petit sac dans lequel il y avait une vingtaine de zippo trouvés dans les uniformes des soldats morts. Les familles ne voulaient pas garder ces objets et il les a déposés au musée.

Pour finir, il me dit qu'il aide des anciens rentrés blessés et presque sans ressource, leurs zippo ainsi que leurs souvenirs ont été vendus depuis longtemps.
Souvent, quand un vet meurt, son épouse n'a que faire de tout ce qu'il a amassé et donne tout à une œuvre de charité pour leur vente annuelle.


Tous les objets d'occasion sont porteur de la même charge émotionnelle, votre 1er 45 tour, votre premier vélo, votre premier paquet de clopes, ils sont tous dans des collections privées:D

Cdt, Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vietnam.zippo.free.fr
viewsoniq
passionné
passionné
avatar

Nombre de messages : 124
Localisation : Diagonale du Vide
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Lun 22 Sep 2008 - 15:31

Bonjour à tous.

Je suis d'accord avec vous lorsque vous dites que cela rend hommage à ces soldats.

La seule chose que je trouve déplacée est le fait d'exposer ce genre de pièces de manière banale.


Dernière édition par viewsoniq le Jeu 30 Juil 2015 - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobzippo
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 4402
Age : 66
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Lun 22 Sep 2008 - 16:01

Salut Soniq

Citation :
donc tous ceux qui en possède à arrêter cela et à essayer de les remettre à leur place car il s'agit d'une de vos responsabilités en tant que possesseur de ces objets (et je dit responsabilité en pesant mes mots).

Pas de polémique, mais tu y vas fort.

Il y a beaucoup de zippo qui furent laissés en cadeau. A des amis sur le front, à des putes, à des filles de passage, envoyés à des amis ou de la famille aux States;

Tu sembles penser que pour tous les vets ce zippo est le dernier truc dont il ne se débarrasseront jamais.
C'est vrai pour certains, ils sont dans leurs familles.

Ceux que l'on trouve sur ebay ou ailleurs ont été revendus parfois par leur propriétaire, parfois par leur famille.

Pour finir, je laisse ici l'intro que j'ai sur mon site à ce sujet

Citation :
Lorsque vous avez un véritable zippo du Viêt-Nam entre les mains, vous ne pouvez vous empêcher de penser au type qui l'a utilisé pendant son séjour là-bas. Pour comprendre l'histoire de ces briquets, vous devez vous replonger dans l'histoire de ces types.
Ils avaient juste quitté l'école et découvraient une vie d'aventure, de sexe, de souffrance d'alcool, de drogue et de mort. Ils écrivaient "Born To Kill" ou "Fuck It" sur leurs casques, ils écoutaient les mêmes chansons que tous les jeunes de leur age, ils aimaient les mêmes filles et ne pensaient qu'a la bagnolle qu'ils achèteraient en sortant de ce merdier.
Ils méprisaient les Vietnamiens car ils ne comprenaient pas leur culture. Ils ne supportaient pas l'attitude réservée de ce peuple qu'ils étaient venus défendre. Dieu marchait à leur coté, ils amenaient leur conception de la liberté et ce battaient pour elle. Le plus grand problème des soldats était la communication avec les Vietnamiens. Dans un pays ou le mot "Ma" peut se traduire de six façon différentes en fonction de la prononciation, comment pouvaient ils partager leur misère. Seules les prostituées avide de récupérer quelques dollars les écoutaient.

Le Viêt-Nam a englouti leurs rêves, Dak to, Ia Drang, Khe Sanh, Hué et Hamburger Hill les ont fait grandir. Leurs rêves se sont transformés en cauchemars. Ils sont devenus violents et cyniques mais avant tout, ils avaient peur de la mort. Avec la Flower revolution, ils ont échappé au contrôle de l'armée. Dès 1967, vous pouviez croiser des gars avec des bandanas taillés dans un morceau de parachute camouflé avec les cheveux longs sur le cou, des hélicos avec une vraie queue de renard accrochée à l'antenne, des types des Black Panther coiffés comme Jimi Hendrix vraiment durs et vraiment biens, des types qui s'occupaient de vous quand les choses allaient mal.

Le temps est de mon coté, priez pour la guerre, né pour tuer, né pour mourir, né pour perdre inscrits sur leurs casques puis sur les murs et enfin gravés sur leurs Zippos. Il y avait à Khe Sanh un marine qui brûlait sa veste de combat sur laquelle était inscrit " Yea Though I Walk Through The Valley Of The Shadow Of Death I Will Fear No Evil For I Am The Evilest Son Of A Bitch Of The Valley" parce que tous les connards de la "Z" avaient écrit la même chose depuis qu'il se trimballait avec ça sur le dos.

Les GI's étaient si attachés à leur Zippos que le Vietcong en laissait traîner quelques uns piégés dans les bars ou les endroits fréquentés par les soldats. Ils étaient sur que tôt ou tard un GI's allait le ramasser.

Pour comprendre les Zippos du Viêt-Nam, retrouvez la cassette de Platoon d'Oliver Stone ou celle de Full Metal Jacket de Kubrick, lisez Putain de Mort de Michael Herr. Vous penserez à tous ces mecs et à ce petit bout de métal ou ils ont inscrit leurs peines, leur rage de vivre et leur peur de mourir avant de rejoindre le monde.


Cdt, Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vietnam.zippo.free.fr
Bleck
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 9205
Age : 57
Localisation : 69
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Lun 22 Sep 2008 - 16:33

viewsoniq a écrit:
Bonjour à tous

Je suis tout à fait d'accord avec vous lorsque vous dites que cela rend hommage à ces soldats.
La seule chose que je trouve déplaçée c'est le fait d'exposer comme une chose banale et de se vanter de posséder ce genre d'objet.
Sinon, je suis tout à fait d'accord avec vous et je pense que certains ont lu trop rapidement mon premier poste car dans leur réponse ils ont dit des choses qui ci trouvaient déjà.

Cordialement et sans rancune.

viewsoniq

C'est justement le fait de les exposer qui leur rend hommage, et à partir du moment ou on les expose, c'est qu'on ne les considère pas comme des objets banale.

Se vanter d'en posséder OUI, je le clame haut et fort.
J'ai quelques ZIPPO du Vietnam, je n'ai encore jamais pris le temps de regarder et de les mettre sur le forum pour demander l'avis de nos spécialiste pour savoir si ce sont des authentique à 100%, mais si il y en même seulement 1 qui s'avère être à 100% authentique je serais très fière d'en être l'heureux possesseur et très fière de l'exposer dans ma collection, justement pour rendre hommage à son 1er propriétaire et à travers lui à tous ses compagnons.

Sans rancune non plus. Wink

_________________
A visiter---> http://joe-bleck.com/linjang-institution/ <---A visiter

http://zippo.forumactif.com/problemes-avec-votre-zippo-f10/mon-zippo-ne-marche-pas-mode-demploi-t3201.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
viewsoniq
passionné
passionné
avatar

Nombre de messages : 124
Localisation : Diagonale du Vide
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Lun 22 Sep 2008 - 16:43

Bon ok, j'y suis allé un peu fort, il y a quelques malentendus mais l'idée principale est là.


Dernière édition par viewsoniq le Jeu 30 Juil 2015 - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleck
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 9205
Age : 57
Localisation : 69
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Lun 22 Sep 2008 - 16:53

Il n'y a pas je pense de malentendu.
Chacun exprime sont opinion et c'est en dialoguant que tout avance.

Si tous le monde avait le même opinion sur tout, je crois que le monde serrait bien triste. Wink

_________________
A visiter---> http://joe-bleck.com/linjang-institution/ <---A visiter

http://zippo.forumactif.com/problemes-avec-votre-zippo-f10/mon-zippo-ne-marche-pas-mode-demploi-t3201.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
viewsoniq
passionné
passionné
avatar

Nombre de messages : 124
Localisation : Diagonale du Vide
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Lun 22 Sep 2008 - 17:05

Tout à fait.

J'ai tendance à parler avec passion de ces périodes sombres de l'histoire, mon but n'était pas de vous offenser.


Dernière édition par viewsoniq le Jeu 30 Juil 2015 - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bobzippo
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 4402
Age : 66
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Mar 23 Sep 2008 - 8:50

Salut Soniq,

Non, pas offensé Very Happy

C'est normal d'avoir un point de vue différent. Merci pour ce post, ça a permit de préciser certaines choses.

La question fondamentale est pourquoi collections-nous scratch

Des Blacks, des Nam's, des zippo à l'effigie des bateaux de guerre, ceux de la légion etc... Et des zippo en général; objet viril et macho. (SI si, le slim est moins coté que le regular)

Est-ce le produit d'une culture made in USA avec ses bons et ses méchants?
Lorsque petit, on jouaient au cowboys et aux indiens, c'était un déchirement d'être indien. Toujours du mauvais coté...

Ou tout simplement nous avons peur de la mort et le fait d'amasser des objets ça nous rassure quelque part!!!

Vous êtes-vous posé la question?

Cdt, Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vietnam.zippo.free.fr
MrFlaminaire
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 1741
Age : 29
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Mar 23 Sep 2008 - 14:47

oui la question ma traversé l esprit pourquoi a 20ans je collectionne des objets et que mon plaisir est d'ouvrir les yeux le matin et de voir mes vitrine brillé avec le soleil.
Tous les matins je m assoie sur mon lit je regarde mes trésors.
Plus de 10ans de vide grenier scintille sous le petit soleil du matin....

Mais pourquoi je suis plus attiré par un objet ancien qui a souvent des rayures, pourquoi je n achèterai pas un neuf c est plus facile?
Je pense pas qu'il y est qu'un réponse....

Combien d entre vous se sont surpris a rêvassé devant un objet a pensé a ce qu'il a pu bien traversé..a l époque qu il a vécu...
Encore pour certain de ce forum il ne font que recherché leur souvenir puisqu'ils ont vécu cette époque..
Mais moi a 20ans j ai loupé les meilleurs années de cette France....
Grâce ces objets je revis par petit bout des moment de ces époques.
Quel plaisir de faire les même gestes qui on ponctué la vie des génération passé.
Allumé ma cigarette avec un flaminaire en abaissant le bras de lecture sur le white album.
Je regrette de pas avoir vécu tous cela ... ma génération a vu quoi ?
La fin de la musique avec le début du rap, la misère du monde et les guerres fratricides, la fin des rêves...

Qui n a pas revé de sniffé de la coke haut de gamme a un concert des stones ...
Ils nous reste qu oi aujourdhui. Des souvenir que des gens comme moi collectionne, vénère presque.
Les morceaux d'une epoque que ne nous pouvons comprendre nous les jeunes..le chomage n existait pas, peace and love etait le cris de guerre...

Et puis dans ce monde qui na plus de sens, ou tous le monde marche seul et a le regard gris; chacun a besoin de se raccroché a qqch ... moi je me racroche a ces objets qui me rappel que le France et le monde n est peut etre pas si moche que ca ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flaminaire.amgdesign.fr/
Bleck
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 9205
Age : 57
Localisation : 69
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Mar 23 Sep 2008 - 15:26

Moi c'est tout simplement la beauté de l'objet, et c'est pour ca que c'est souvent des ZIPPO neuf et sa tenue en main qui ne me lassera jamais.
Mais c'est aussi l'envie de prendre ma part du rêve Américain qui est né en moi au début de ma longue période Bicker. Wink

_________________
A visiter---> http://joe-bleck.com/linjang-institution/ <---A visiter

http://zippo.forumactif.com/problemes-avec-votre-zippo-f10/mon-zippo-ne-marche-pas-mode-demploi-t3201.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Mar 23 Sep 2008 - 20:55

MrFlaminaire a écrit:

Combien d entre vous se sont surpris a rêvassé devant un objet a pensé a ce qu'il a pu bien traversé..a l époque qu il a vécu...
Encore pour certain de ce forum il ne font que recherché leur souvenir puisqu'ils ont vécu cette époque..
Mais moi a 20ans j ai loupé les meilleurs années de cette France....
Je regrette de pas avoir vécu tous cela ... ma génération a vu quoi ?
La fin de la musique avec le début du rap, la misère du monde et les guerres fratricides, la fin des rêves...
Les morceaux d'une epoque que ne nous pouvons comprendre nous les jeunes..le chomage n existait pas, peace and love etait le cris de guerre...

ohlala je t'arrète tout de suite....n'oublie pas que les années 70 etaient celles de la guerre du vietnam ,de polpot qui a exterminé 4 millions de cambodgiens,de amin dada qui etait un vrai tyran ,comme bokassa...il y avait pinochet et ses massacres au chili et franco en espagne.......les années 70 n'etaient pas une rejouissances,crois moi.pour moi oui parceque j'etais jeune,mais il y a eu les pires atrocités dans ces années là...ne l'oublions pas... Rolling Eyes


Dernière édition par netphil le Mer 24 Sep 2008 - 9:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MrFlaminaire
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 1741
Age : 29
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Mar 23 Sep 2008 - 22:11

si on fait la liste de ce qui c est passé dans ma generation 1988-2008 la liste est treeeeeesssssss longuuuuueeeee ^^
et a coté de ca peut de chose rejouissante dans la vie de tous les jours
Le chomage ma ratrapé comme beaucoup de gens aujourd hui ...
Fini les rêves de fraternité et vive l' égoïsme ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flaminaire.amgdesign.fr/
zippmeu
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 25
Localisation : 88
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Mer 24 Sep 2008 - 15:32

BLECK EST UN BIKER ? ? ? ? ? ? ! ! ! ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleck
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 9205
Age : 57
Localisation : 69
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Mer 24 Sep 2008 - 17:46

Oui mais maintenant je ne roule plus.

Si tu vas dans "Vos autres passion" tu y trouveras des photos de la dernière moto que j'ai possédé dans un topic sur les motos ancienne. Wink

_________________
A visiter---> http://joe-bleck.com/linjang-institution/ <---A visiter

http://zippo.forumactif.com/problemes-avec-votre-zippo-f10/mon-zippo-ne-marche-pas-mode-demploi-t3201.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zippmeu
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 2273
Age : 25
Localisation : 88
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Jeu 25 Sep 2008 - 9:56

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAh moi quand je voit une troupe de biker imbibé de biere sur la route, je demande a mon pere de passer a fond en weeling ! ! ! ! !
comme le veut la tradition que tu doit connaitre !
sniff je suis désolé bleck... je suis de l'autre coté me ... sniff...
mais je prefere les sportives et GT... ou encore les trails ... mais j'ai jamais peut me faire au customs ... sniff ...
bon je dérive la, revenons au zippos !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleck
PAT.PENDING
PAT.PENDING
avatar

Nombre de messages : 9205
Age : 57
Localisation : 69
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Jeu 25 Sep 2008 - 18:37

zippmeu a écrit:
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAh moi quand je voit une troupe de biker imbibé de biere sur la route, je demande a mon pere de passer a fond en weeling ! ! ! ! !
comme le veut la tradition que tu doit connaitre !
sniff je suis désolé bleck... je suis de l'autre coté me ... sniff...
mais je prefere les sportives et GT... ou encore les trails ... mais j'ai jamais peut me faire au customs ... sniff ...
bon je dérive la, revenons au zippos !
Etre Biker ne veut pas forcément dire "être imbibé de bière".
Boire ou conduire il faut choisir !!! Wink

Fin du hors sujet. Wink

_________________
A visiter---> http://joe-bleck.com/linjang-institution/ <---A visiter

http://zippo.forumactif.com/problemes-avec-votre-zippo-f10/mon-zippo-ne-marche-pas-mode-demploi-t3201.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnbonham
passionné
passionné
avatar

Nombre de messages : 430
Age : 32
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   Jeu 25 Sep 2008 - 20:26

Vive le Joe bar team !

Sinon vous avez déjà vu des zippos JBT ? moi une fois j'ai trouvé une imitation à 5€, mais jamais en vrai.
Ca m'intéresserait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jobartim16
habitué
habitué
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 38
Localisation : Charente Coast Choppers (16)
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Là où la collection atteint des limites.   Ven 26 Sep 2008 - 10:29

Je voulais pas intervenir dans ce post parceque j'avais qu'une réponse désagréable a apporter du genre que je n'avais rien a faire les 20 prochaines années et que j'allais rechercher tous les proprios de ces Zippos qui sont devenus les mien mais aussi des cartes postales et de mes autres collections... bref, par contre juste pour dire au ptit jeune qu'il commence pas avec ses stéréotypes sur ce qu'il appelle les bikers c'est comme ça qu'on met des gens dans des cases et que commence une certaine forme de discrimination, perso ya marqué HD sur mon bloc moteur ça ne m'empeche pas de faire la foire au Mans tous les ans... Ma réponse était surtout au sujet des briquets du Joe bar distribué par démons et merveilles y'en a au moins 8 (j'en ai 4) mais il n'y en a pas estampillés zippo.
appel de phare a ceux qui se proménent en 2 roues et qui en plus ont la Zippofolie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alexperonneau.spaces.live.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Là où la collection atteint des limites.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Là où la collection atteint des limites.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Collection rouge (SEP)
» Kilperic - Kilperic Collection
» MAME COLLECTION POUR TOUS
» WWE Elite Collection Series 4
» Logiciel BD Gest de gestion de collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
zippo collection :: Divers :: Remarques et suggestions-
Sauter vers: